Investissement locatif: obtenir un prêt sans contribution

  • Home
  • Investissement locatif: obtenir un prêt sans contribution

Investissement locatif: obtenir un prêt sans contribution

  • juin 4, 2019
  • By Admin: Azimut immobilier
  • Comments: Comments off

Voulez-vous commencer un investissement locatif? Ce type d’investissement présente de nombreux avantages: exonération fiscale, rendements élevés, … Sachez qu’il est possible d’acheter un bien immobilier pour générer un revenu locatif en le finançant sans apport. En collaboration avec Pretto.fr, agent immobilier en ligne 100% gratuit, nous avons choisi de décrire les contours du prêt immobilier sans contribution pour votre investissement locatif.

Crédit immobilier sans contribution

Un prêt est souvent accompagné de contributions personnelles. C'est le montant que vous allez investir avec vos économies. En général, plus votre contribution est importante, meilleures sont les conditions du prêt. Les banques ne veulent pas financer les coûts liés à l'achat (frais de notaire, de garantie, de courtage, …) qui représentent environ 10% du prix total. Ils ont souvent besoin de 10% de sécurité supplémentaire pour une contribution totale de 20%.

Les banques demandent une contribution pour vous rassurer sur votre capacité à rembourser votre emprunt, mais aussi sur votre capacité à épargner. En cas d'impayé et de saisie du bien, tous ces frais ne peuvent être réclamés. Les banques apprécieront toujours d'avoir de grosses économies pour souscrire à un prêt hypothécaire.

Pour faire une demande de prêt à 110%, vous devez veiller à conserver vos comptes jusqu'à trois mois avant la présentation de votre dossier: cela doit être impeccable. Évitez les surdispositions et essayez de présenter votre fichier sous le meilleur éclairage. Pour un investissement locatif, il est plus intéressant de profiter du retour sur vos économies tout en laissant votre maison s'autofinancer. Les banques l'ont bien compris, c'est pourquoi elles proposent des prêts sans contribution.

Qui peut en bénéficier?

Si vous êtes un premier acheteur, les banques estiment que vous n’avez pas eu le temps de constituer de véritables économies, vous pouvez donc emprunter sans avoir besoin d’apport.

Souvent, les mensualités de crédit remplacent le prix du loyer, cela est d'autant plus convaincant pour les banques. Avez-vous un peu d’argent sur un compte, mais vous ne voulez pas l’utiliser? Votre dossier ne sera que plus fort.

Les banques acceptent plus facilement un emprunt qu’un emprunt sans entrée. Ils savent que cela améliore la rentabilité de votre investissement. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, montrez-lui que vous avez les économies que vous souhaitez conserver pour étayer votre dossier. Sans épargne, c'est également possible, mais vous devez avoir un bilan impeccable et vous négociez avec la banque.

Profitez de l'effet de levier …

Les taux de l'immobilier ont rarement été aussi bas. C’est sans aucun doute le meilleur moment pour acheter, d’autant plus que la Banque centrale européenne envisage de relever ses taux directeurs pour le second semestre de 2019. Il est actuellement possible d'avoir des taux inférieurs à 1% sur 15 ans.

Même si vous avez assez d’épargne pour acheter sans emprunter, vous pouvez tirer parti de l’effet de levier en contractant une hypothèque sur votre investissement locatif. Vous pouvez ainsi constituer très rapidement un important patrimoine immobilier. Plus précisément, le moyen de contracter des dettes est d’augmenter vos revenus locatifs. Vous bénéficiez du rendement de vos économies pendant que vous en devenez propriétaire.

Autre avantage: les intérêts sur votre emprunt sont déductibles du revenu immobilier avant impôts sur le real. Vous payez moins d'impôts pendant toute la dette. Vous l'aurez compris, il est donc intéressant de financer son achat au maximum.

… et exonération fiscale!

Comme nous l’avons vu, l’intérêt sur votre emprunt est déductible du loyer perçu pour votre investissement locatif. Et ce ne sont pas les seuls avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier.

Si vous choisissez de louer votre maison non meublée, vous pouvez déduire le travail effectué de votre loyer perçu. Si les coûts sont plus élevés que le loyer que vous collectez, vous créez une prétendue pénurie de terres. Votre revenu locatif total sera réduit. Cette réduction de vos revenus réduira donc les impôts que vous devez payer.

Nous avons répertorié les coûts que vous pouvez déduire:

● frais de gestion

● Primes d'assurance locative impayées

● Provisions pour charges de copropriété

● Amélioration des travaux, de la maintenance et des réparations

● Intérêts de prêt

Si vous choisissez de louer votre propriété, vous avez le choix entre deux plans:

Le programme de logements locatifs non professionnels (LMNP) dans lequel vous déduisez les dépenses et l’amortissement de vos revenus locatifs. Ils ne sont donc pas soumis à l'impôt.

Le plan de location meublé professionnel (LMP) où la déduction des coûts entraîne un déficit déductible de votre revenu, votre impôt est réduit. L'amortissement réduit vos prix de location à zéro pendant la période au cours de laquelle vous avez des dettes.

L'État a mis en place certains mécanismes pour encourager la construction de nouvelles maisons, comme la loi de Pinel. Lorsque vous achetez un plan, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt par paliers pouvant aller jusqu'à 21% de votre investissement, selon la période de location. Le dispositif Denormandie, mis en place depuis le début de l’année, offre les mêmes conditions pour l’achat à l’ancien avec rénovation.

Gardez vos économies, vous pourrez effectuer d'autres opérations plus facilement dans un proche avenir.