Crédit immobilier: comment obtenir un prêt après 60 ans? – Blog Senior

  • Home
  • Crédit immobilier: comment obtenir un prêt après 60 ans? – Blog Senior

Crédit immobilier: comment obtenir un prêt après 60 ans? – Blog Senior

  • juin 7, 2019
  • By Admin: Azimut immobilier
  • Comments: Comments off

Un âge relativement ancien limite clairement l'accès aux solutions de financement pour l'achat de biens immobiliers. Mais cette situation n’est pas inévitable et les personnes âgées ont toujours accès à une hypothèque.

Les professionnels sont plus flexibles

Si les banques ont eu l’idée de financer des projets de grande envergure, la courte série d’événements change lentement. Les banques tournent le coin en réduisant leurs limites. Ils ont donc davantage besoin de prendre le risque de prêter aux personnes âgées. Ils ne devraient pas hésiter à faire appel à des professionnels pour commencer une étude de faisabilité au lieu de liquider leurs économies. Comme les taux d’intérêt du marché restent historiquement bas, il serait dommage de ne pas les utiliser.

Si les institutions offrent plus de flexibilité, les garanties requises ne continuent pas à diminuer. Les personnes âgées doivent être en mesure de donner des garanties concrètes pour soutenir le cas.

Une durée de prêt nécessairement réduite

Plusieurs conditions sont nécessaires pour que cela augmente les chances de financement du stock. Tout d’abord, il est important de savoir que l’emprunt avec la vieillesse aura inévitablement une incidence sur la durée du crédit. En règle générale, les personnes âgées peuvent emprunter entre 10 et 15 ans, alors que la durée moyenne du prêt est de 18,6 ans, selon l’observatoire du crédit au logement de la CSA. Le risque que le non-remboursement soit évalué par rapport à l'espérance de vie de l'emprunteur et à la santé de l'emprunteur fait que certaines banques dureront rarement plus de 15 ans. Toutefois, sous certaines conditions, l’âge maximum de fin de prêt peut aller jusqu’à 90 ans, voir plus.

Promouvoir votre dossier via le patrimoine

Premièrement, les personnes âgées qui possèdent un patrimoine mobilier existant peuvent donner en gage leur maison pour garantir le prêt en cas de circonstances imprévues. Les actifs immobiliers constituent également une option à ne pas négliger dans la promesse d'un contrat d'assurance vie ou d'un portefeuille de titres.

Souscrivez à la police d'assurance emprunteur, sans négliger les conditions

Si l'assurance emprunteur reste juridiquement facultative, les banques ne prennent pas le risque de financer des projets s'ils manquent. Surtout dans le cadre d'un crédit pour une personne âgée, cette assurance est nécessaire pour soutenir le remboursement en cas de décès. Dans ce cas, les héritiers peuvent jouir de la propriété sans rembourser la part du parent décédé.

Cependant, il est important d'être très vigilant quant aux conditions couvertes par l'assurance et de garantir leur validité jusqu'à la fin du contrat.

Enfin, pour rassurer le prêteur en ce qui concerne les garanties offertes, il est possible d’utiliser des ressources intelligentes. Par exemple, une personne âgée peut souscrire une police d'assurance-vie et placer la banque chez un bénéficiaire. En cas de décès de l'emprunteur, celui-ci recevra le capital calculé en fonction de la contribution mensuelle. Bien que les coûts puissent coûter cher avec l’âge du titulaire de la police, cette alternative peut certainement amener la banque à prendre la décision de financer le senior.