crédit immobilier avec travaux Tout sur le crédit

  • Home
  • crédit immobilier avec travaux Tout sur le crédit

crédit immobilier avec travaux Tout sur le crédit

  • juillet 12, 2019
  • By Admin: Azimut immobilier
  • Comments: Comments off

Demandez votre simulation pour votre crédit immobilier immédiatement! C'est simple, gratuit et très rapide, en moins de 2 minutes!

Le prêt à la construction est le produit qui vous permet d’avoir le montant requis pour importer et réhabiliter une maison et d’autres biens immobiliers.
Comme déjà mentionné, les établissements de crédit ont besoin d’une garantie pour pouvoir contracter un emprunt. Dans l'hypothèque, le détenteur du prêt garantit (hypothèque) la propriété elle-même, qui sera transférée à l'institution financière en cas de non-paiement. En plus de ces garanties hypothécaires, vous offrez également votre garantie personnelle, comme pour un prêt personnel.

Ce que vous allez apprendre ici:

Caractéristiques des prêts immobiliers

La garantie réelle de l'actif hypothéqué offre plus de certitude pour la transaction, ce qui signifie que le risque pour l'entité financière est moindre. Pour cette raison et en raison des montants élevés nécessaires au commerce d'une propriété, les délais de remboursement sont plus longs et le taux d'intérêt plus bas que pour les prêts personnels. Ces deux éléments caractérisent toutes les hypothèques.
Un crédit immobilier doit être lié à un classeur et pourquoi pas au nom d’un emprunteur du compte or. En d'autres termes, vous devez disposer d'un compte courant dans lequel le montant emprunté est payé et les paiements mensuels sont collectés.
En raison du montant à long terme et du montant économique du prêt, contracter un emprunt hypothécaire est l’une des transactions financières les plus importantes pour l’un et l’autre.

Types de prêts immobiliers

Le règlement est le prix que les entités demandent à emprunter de l'argent. Les banques peuvent fournir des prêts hypothécaires fixes, variables ou mixtes.

Taux d'intérêt fixe: l'union d'intérêts et donc le paiement mensuel à payer reste immobile pendant toute la durée du prêt.

L'avantage de cette modalité est que vous savez à l'avance ce que vous payez chaque mois, sans avoir à vous soucier des hausses et des baisses de taux d'intérêt. Un désavantage est généralement un taux d’intérêt plus élevé au moment de la conclusion de la convention que pour les hypothèques à effet variable. Les conditions de remboursement autorisées sont également plus courtes; un maximum de 20 ans est généralement défini.
Taux d'intérêt variable: l'évaluation du taux d'intérêt variable est revue annuellement ou semestriellement (parfois tous les trimestres) et ajustée aux conditions du marché à ce moment-là, en fonction d'un indice de référence tel que l'Euribor * (par an). exemple Euribor + 2.1). L'avantage de cet arrangement est que, dans un avenir proche du contrat, les taux d'intérêt novateurs sont généralement inférieurs à ceux des prêts hypothécaires à taux fixe et que la possibilité d'une période de remboursement plus longue est généralement disponible. normalement entre 20 et 30 ans, également plus. Avec un enregistrement à intérêt variable, vous courez le risque de devoir payer un versement plus élevé si les minutes de taux d’intérêt augmentent, bien que vous puissiez en bénéficier si elles diminuent.

Il existe différentes machines de gestion pour couvrir le risque de hausse des taux. Cela signifie que si le récit augmente, la banque doit payer la différence entre ce qu’elle doit payer et un certain montant mensuel au client. Cependant, ces produits ont leurs propres franchises: si l’intimité diminue, c’est l’acheteur qui doit payer la banque et ces montants peuvent rarement être élevés.
Taux d'intérêt composé: dans ce cas, un taux d'intérêt fixe est appliqué pendant une période initiale (généralement entre trois et cinq ans), qui devient alors un profit variable. Le montant à payer peut augmenter ou diminuer en fonction du changement de taux d’intérêt de l’indice de référence utilisé.

Certaines des rentes de référence officielles pour les prêts hypothécaires:

Euribor est le "benchmark interbancaire sur un an", un article publié par la Fédération financière européenne. C’est la moyenne des revenus qu’un échantillon de banques européennes fournit pour les transactions entre dépositaires en euros sur une période d’un an. C'est la référence la plus utilisée.
Le Mibor est le "taux d'intérêt interbancaire d'un an" et n'est qu'un indice officiel des prêts hypothécaires avant le 1er janvier 2000. L'évolution de ce type est presque identique à celle de l'Euribor.

L’IRPH (Indice de référence des prêts hypothécaires du groupe d’entités) est le ratio moyen de plus de trois prêts hypothécaires émis en faveur de banques et de caisses d’épargne au cours d’une certaine période. Cet indice a été introduit en avril 2012, lorsque les références précédentes de deux ans ont disparu: les banques IRPH.

L'IRS (swap de taux d'intérêt). Il existe un indice sur cinq ans, en or au lieu d'un an comme l'Euribor. Ce nouveau quota de référence a été introduit en 2012, il est théoriquement plus stable que l'Euribor, ce qui se traduit par une variation de quota plus faible.

Il faut tenir compte du fait que le recouvrement de l'intérêt variable dépend non seulement de la clause de référence, mais également du bénéfice de référence + du spread (par exemple, Euribor + 2,1%). C'est la somme du bénéfice de référence et du pourcentage supplémentaire qui détermine qu'une offre est meilleure que l'autre.

Exigences pour le crédit de construction

Les banques prêtent normalement des hypothèques à hauteur de 80% de l'expertise.
Les banques accordent généralement des prêts hypothécaires allant jusqu’à 80% de la valeur estimée de la maison, à condition que le paiement ne dépasse pas la limite de la dette fixée à 30-35% du revenu net révisé.
Toutefois, ils déterminent votre capacité de paiement de manière critique pour la réalisation de votre étude de faisabilité et vous demandent de créer un ensemble de documents pouvant être inclus:

• CNI / passeport / carte de séjour (NIE)
• Votre dernier relevé de produit
• Vos deux dernières fiches de paie si vous êtes un employé
• Copie du contrat de travail
• La dernière déclaration de TVA dans l'hypothèse où vous êtes indépendant
• un rapport d'évaluation de la maison
• Enregistrer le chèque (simple commentaire)

Liste de votre maison en cas d'utilisation soudaine de votre emprunt (autres biens immobiliers, voitures, investissements, comptes bancaires, etc.)
De plus, si vous avez contracté des emprunts auprès d’autres entités, ils vous demanderont de consulter le CIRBE pour connaître le montant de vos créances impayées et consulteront la base de données RAI ASNEF pour savoir si vous avez des défauts.

Coûts mensuels

Le paiement mensuel comprend la partie de la somme empruntée que vous remboursez ce mois-là (capital amorti) plus les frais d’intérêt. Cela dépend de:
• le montant du capital emprunté
• la part d'intérêt
• la date limite
• Le rake du calcul

Normalement, vous calculez le ratio à l'aide du système de rendement constant, également appelé système français. Cela signifie que le montant total à payer (capital investi + intérêts) sera le même pour l’ensemble du prêt (sauf en cas de révision en raison d’une augmentation ou de la diminution du taux d’intérêt des prêts hypothécaires comportant des unités variables), mais les pourcentages de capital inhibé et les taux d’intérêt varient.

L’intérêt est calculé en appliquant le rajustement du principal impayé au facteur menaçant. C'est pourquoi vous payez des intérêts sur la dette totale par versements anticipés. Cet intérêt constituera la plus grande partie du paiement total et vous ne rembourserez qu'une petite partie du principal restant. Mais pour chaque paiement, le capital impayé est vraiment réduit, de sorte que vous payez un indice moins d'intérêts avec le prochain salaire. Comme le montant total du débit est identique, cela signifie que vous débiterez encore plus de paiements. Et ainsi de suite.

L'acompte relatif à l'achat de la maison et à la formalisation de l'hypothèque représente environ 10% du montant financé et reste toujours à la charge de l'acheteur.
À la taxe de vente de la maison, nous devons ajouter une série de coûts liés à la formalisation de l'hypothèque, qui incombe toujours à l'acheteur, et aux coûts de vente.
• évaluation
• les notaires
• gestionnaires
• chèque d'inscription
• Frais d’ouverture ou de subrogation
• Taxes sur la composition de l'hypothèque
• Assurance non-vie.

L'assurance mensuelle et l'assurance habitation multi-résidents sont facultatives. Toutefois, l’entité pourrait subordonner l’achat d’une ou deux années à l’achat d’une amélioration du taux d’intérêt.

Les décaissements totaux de l'opération représentent en moyenne environ 10% du montant financé. Autrement dit, pour un emprunt hypothécaire de 200 000 €, vous payez environ 20 000 € de frais non récupérables (en plus du droit d'entrée).

crédit immobilier avec travaux

4.9 (98%) 68 voter

Articles supplémentaires: